La Vienne Rurale 14 avril 2017 à 09h00 | Par Elisabeth Hersand

À la recherche de l’excellence à la française

Le 26e concours « un des meilleurs ouvriers de France » a été lancé pour la Vienne mercredi dernier. Depuis 1924, cette prestigieuse distinction honore l’excellence professionnelle et le savoir-faire dans 230 métiers différents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Depuis quelques années, ils fleurissent à la télévision, profitant du succès des émissions culinaires. Arborés par les chefs cuisiniers ayant remporté le concours « un des meilleurs ouvriers de France », les cols bleu blanc rouge sont connus de tous. Mais ce que l’on sait moins, c’est que les métiers de bouche ne représentent que 15 % des inscrits aux épreuves : « Les plus médiatisés sont les cuisiniers, mais le concours concerne plus de 230 métiers », pose Bernard Hibert, vice-président du COET-MOF*, la structure organisatrice de l’épreuve. Mercredi, dans les locaux de l’imprimerie Aubin à Ligugé, ce dernier a lancé officiellement la 26e édition du concours « un des meilleurs ouvriers de France » pour la Vienne.

...Suite de l'article à lire en page 3 de la Vienne Rurale du 14 avril.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui