La Vienne Rurale 05 avril 2019 à 19h00 | Par Elisabeth Hersand

À Nouaillé-Maupertuis, ils ne brassent pas que des idées

La philosophie a amené Nicolas à l’amour de la terre. La géographie et alimentation a amené Arthur à la bière. Et leur envie de travailler en commun a ramené les deux frères dans leur commune natale: Nouaillé-Maupertuis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Plus de 8000 € collectés en 15 jours. C’est bien plus que ce qu’Arthur et Nicolas Irani imaginaient. Et ça conforte un peu plus les deux frères dans le projet qu’il sont en train de construire. Natifs de Nouaillé-Maupertuis, ils ont travaillé durant plusieurs années, qui à Paris, qui en Dordogne, avant de ressentir un vrai mal du pays poitevin. «On avait vraiment envie de faire quelque chose ensemble» explique Nicolas. Des deux frères, c’est lui le plus proche de la terre. L’aîné de la fratrie a donc loué 3000m2 de terres à Nouaillé-Maupertuis, pour y mettre, dans un premier temps des pieds de tomates, des aubergines, du basilic. «Je souhaite transformer ces légumes, pour en faire des coulis, pesto de basilic, en bocaux.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui