La Vienne Rurale 18 juin 2018 à 08h00 | Par Marine Nauleau

Agir pour améliorer le quotidien des PME

Représentant les PME dans les départements, la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises veille sur leurs intérêts. Laurent Morillon vient d’être élu président de la CPME. L’expert comptable mise sur la communication.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Marine Nauleau

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis un pur produit local. Originaire du sud vienne, du côté d’Availles Limouzine, où mon grand-père maternel gérait la coopérative agricole. J’ai fait mes études à l’IUT de GEA puis l’IAE de Poitiers pour devenir expert-comptable. J’ai travaillé en cabinet puis en entreprise en tant que directeur financier et ensuite contrôleur de compte en coopérative agricole. Je suis aujourd’hui associé à la société d’expertise comptable (STECO) à Poitiers.

Pourquoi avez-vous accepté de prendre la présidence de la CPME de la Vienne ?

Dans mon quotidien d’expert-comptable, je croise des chefs d’entreprise et nous évoquons systématiquement leurs problématiques autour des taux de charges, de l’emploi, récemment du prélèvement à la source et en général des complexités administratives qui les incombent. Dans mes fonctions, j’applique aussi des mesures gouvernementales qui ne me semblent pas toujours bien fondées. Mais je suis obligé de le faire. Là, en tant que président de la CPME, je peux avoir des leviers d’action pour améliorer les choses. A l’instar d’un syndicat de salariés, la CPME œuvre aux intérêts des chefs d’entreprise et donc du tissu économique local.

 

Retrouvez l'interview complète en page 2 de Vienne Rurale du 15 juin

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

CA (86) | 08 juillet 2018 à 20:25:34

Excellent article à communiquer à tous nos adhérents. CA

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,