La Vienne Rurale 02 décembre 2017 à 18h00 | Par Vienne Rurale

Baisse des APL et des loyers : les bailleurs sociaux dans l’attente et l’inquiétude

Ekidom et Habitat de la Vienne sont vent debout contre l’article 52 de la loi de finance 2018 qui leur impose la baisse de leurs loyers. Un manque à gagner de 4,6 et 3,3 millions d’euros pour les deux bailleurs du département qui remet en cause leurs projets de constructions et de réhabilitations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Vienne Rurale

Depuis plusieurs semaines, les bailleurs sociaux de toute la France vivent dans l’expectative. Rumeurs démenties, négociations avortées ou réussies, reculades du gouvernement : l’article 52 de la loi de Finance 2018 qui sera votée le 22 décembre n’en finit plus de faire débat Cet article entérine pour le gouvernement une ligne budgétaire d’économies de 1,5 milliard d’euros. La baisse des APL, annoncée cet été, s’est depuis traduite pour les bailleurs sociaux par une baisse des loyers (de 40 à 160 € selon les revenus des locataires).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui