La Vienne Rurale 16 décembre 2017 à 15h00 | Par Guillaume de Werbier

Bien nourrir le sol, pour bien nourrir la culture

Dans le cadre du Contrat territorial Vienne Aval, une réunion a été organisée lundi dernier au lycée agricole de Thuré sur l’interprétation du sol et de sa protection, grâce à la méthode Hérody. Dominique Massenot, agronome indépendant en a exposé le principe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume de Werbier

La méthode Hérody, du nom de son inventeur, Yves Hérody, vise à comprendre le fonctionnement du sol (connaissance géologique de la roche-mère, composants organiques, composants minéraux, activité microbienne…) pour agir favorablement sur son évolution en adaptant les techniques culturales. Pour l’observation sur le terrain, basée sur la pédologie, « le premier travail à faire, c’est de regarder si la structure du sol relève de la fragmentation, phénomène physique, ou de l’agrégation, phénomène biologique, pour comprendre ce qu’il doit être apporté ou non au sol », explique Dominique Masse

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui