La Vienne Rurale 03 mars 2017 à 08h00 | Par Victor BELLAUD

Ces maires qui ne veulent pas parrainer

Très sollicités en cette période de campagne présidentielle, de nombreux élus ruraux refusent de parrainer un candidat. C’est le cas de Johnny Boisson, maire sans étiquette de Vouneuil-sur-Vienne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Élu sans étiquette, Johnny Boisson souhaite rester 
fidèle à ce principe.
Élu sans étiquette, Johnny Boisson souhaite rester fidèle à ce principe. - © Victor Bellaud

C’est LA condition sine qua non pour se présenter à l’élection présidentielle : les fameuses « 500 signatures ». Derrière l’expression connue par l’ensemble des Français, se cachent des parrainages d’élus locaux obtenus par un candidat. Si les favoris à la Présidentielle n’ont aucun mal à remporter le nombre minimal demandé, les petits candidats doivent battre la campagne pour les engranger...

Lire notre page spécial en page 3 de la Vienne Rurale du 3 mars.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui