La Vienne Rurale 24 février 2017 à 09h00 | Par Victor BELLAUD

CETA : toutes craintes dehors

Ratifié la semaine dernière par le Parlement européen, le traité de libre-échange entre l’UE et le Canada (CETA) cristallise les peurs au sein du monde agricole, notamment pour les filières bovine et porcine. La Vienne n’échappe pas à cette atmosphère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans la Vienne, la ratification du CETA par les députés européens provoque de nombreuses inquiétudes.
Dans la Vienne, la ratification du CETA par les députés européens provoque de nombreuses inquiétudes. - © Vienne Rurale

Élevage sacrifié », « un traité pour les multinationales », « de nouveaux bâtons dans nos roues »… Dans la Vienne comme dans presque tous les départements français, le CETA réussit l’exploit de fédérer l’ensemble des syndicats agricoles contre lui… S’il fait le bonheur des laboratoires pharmaceutiques et autres industriels, le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, ratifié par les députés européens la semaine dernière, n’enchante pas une agriculture française déjà minée par la crise...

Lire la suite de l'article en page 6 de la Vienne Rurale du 24 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui