La Vienne Rurale 26 juillet 2019 à 19h00 | Par Elisabeth Hersand

Dépigeonnage: un réseau national made in Poitou

Deux ans après avoir créé « 100 % pigeons », Fabien Delage vient de lancer « Dove Busters », une licence de marque destinée aux entreprises qui souhaitent travailler dans le dépigeonnage. L'agriculteur du nord Vienne et son associé entendent ainsi former dans toute la France à débarrasser des pigeons les champs, silos, bâtiments d'élevage ou édifices communaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Votre entreprise propose un dépigeonnage à tir au fusil. Il est donc autorisé de tirer sur les pigeons ?
Il y a un peu un flou juridique sur les pigeons, lorsqu'ils n'appartiennent à personne. Ce qui est sûr, c'est que les chasseurs n'ont pas le droit de les tirer. Dans un champ, ou dans une exploitation, ce sont les articles L211- 4-5 du code rural qui font référence, et qui expliquent qu'il est possible de tuer les pigeons sauvages, donc pas les ramiers, pigeons voyageurs, qui ont un propriétaire, et qui sont bagués. Il est ensuite possible d'enfouir sur place jusqu'à 40 kg de poids vif. Lorsqu'on est sur un bâtiment public, comme une église, une devanture de marché, c'est le maire qui est le seul responsable, et qui doit donc prendre un arrêté pour demander le tir.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui