La Vienne Rurale 29 septembre 2017 à 13h00 | Par Olivier Pagnot

Echanges entre exploitations en toute indépendance : tout à gagner

Le territoire de la Vienne est caractérisé par la cohabitation de systèmes d’élevage et céréaliers plus ou moins spécialisés. Établir des partenariats choisis entre agriculteurs devient judicieux pour apporter de la valeur ajoutée entre leur exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sophie Bourgeois

L’objet de partenariats entre exploitations est de créer des échanges ou des cessions entre agriculteurs sur de multiples produits biens ou services : fourrages, grains, cultures sur pied, sous-produits, foncier, matériel, main-d’œuvre…Mettre en place un partenariat implique de modifier ses habitudes. Il est nécessaire de prendre en considération les attentes, les besoins, et les contraintes de toutes les parties prenantes. Des outils ont été développés par un groupe pluridisciplinaire composé de juristes, sociologues et conseillers agricoles (Projet Cérél). Ils traitent de la dynamique des échanges entre exploitations conventionnelles ou bio, toutes productions confondues.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui