La Vienne Rurale 11 mai 2019 à 18h00 | Par Guillaume de Werbier

« Encore une fois, nous sommes les oubliés »

Lors de sa conférence de presse du 25 avril à l’Elysée, Emmanuel Macron a dit vouloir porter à 1000 € la retraite minimale pour une carrière complète. Mais l’annonce n’a pas entièrement convaincu la FNSEA. Hyacinthe Peters, vice-président de la section des anciens exploitants de la FNSEA 86, regrette qu’il n’y ait aucune avancée pour l’amélioration des retraites agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume de Werbier

Emmanuel Macron s’est engagé à fixer un seuil minimum de pension de 1 000 €. Que pensez-vous de cette décision ?
C’est 1 000 € pour tout le monde, sauf que ceux qui sont déjà à la retraite n’y auraient pas droit : cette mesure est destinée à ceux qui partiront à la retraite à partir de 2020. Je pensais qu’on allait avoir quelque chose de plus cohérent pour ceux qui sont à la retraite. Alors que se prépare la future réforme des retraites, la question de la revalorisation des retraites agricoles à 85 % du Smic n’a pas été à l’ordre du jour. C’est pourtant une urgence. Encore une fois, nous sommes les oubliés. C’est décevant car nos pensions sont parmi les plus faibles en France. On est au-dessous du seuil de pauvreté aujourd’hui.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui