La Vienne Rurale 23 juin 2019 à 12h00 | Par Marine Nauleau

« Je veux croire que la coupe du monde va changer les mentalités »

Cécile Provost joue au foot depuis ses 8 ans. Cette habitante de Savigné a joué avec les garçons puis dans l’équipe féminie adultes où il n’a pas été facile de se faire une place. Aujourd’hui elle entraîne les plus jeunes et, cerise sur le gâteau, elle a repris les crampons.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Marine Nauleau

Elle était au stade pour l’ouverture de la coupe du monde de foot féminine. Elle était aussi à Rennes pour le match contre le Nigéria. « Un moment fort, une belle ambiance et des bons temps de jeu. Belle émotion aussi quand commence la Marseillaise. Je comprends celle des joueuses. Arriver à ce niveau c’est beaucoup d’efforts et de sacrifices » assure Cécile Provost. Sa passion du foot ne l’a pas emmené sur les terrains professionnels mais elle peut être fière d’un beau parcours en tant que joueuse, dans le club de La Chappelle Bâton, historique dans la Vienne puisque l’équipe féminine existe depuis 1972. « Nous avons touché le plus haut niveau régional. Mais c’est difficile d’aller au-delà. J’ai arrêté le foot à ma première grossesse et je n’ai pas repris. Je me suis un peu éloigné pour élever mes deux enfants. Je travaillais et je n’avais pas envie de les laisser le week-end en plus de la semaine ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui