La Vienne Rurale 30 janvier 2017 à 08h00 | Par Elisabeth Hersand

L’AG de l’ADIV s’annonce... électrique

Après une année 2016 catastrophique en terme de rendements et de prix, et dans un contexte d’accès à l’eau toujours aussi tendu, les irrigants de la Vienne ont décidé de placer leur assemblée générale sous le thème de l’électricité.Une charge qui a plus que doublé en 10 ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

200 euros par hectare. C’est le coût que représente actuellement l’électricité pour les irrigants de la Vienne. Une charge de plus en plus importante, comme l’explique Gilles Chevalier. « En divisant mes factures d’électricité par le nombre de Kw consommé, je me rends compte qu’en 2006, je payais 3,4 cts du Kw/h, et aujourd’hui je paie 9,7 cts ! » explique le président de l’ADIV, avant d’ajouter que ce montant n’est d’ailleurs pas le même chez tous les agriculteurs.

...Suite de l'article à lire en page 6 de la Vienne Rurale du 27 janvier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui