La Vienne Rurale 02 février 2019 à 18h00 | Par Christelle Picaud

L’article 74 déracine les réductions sur les produits phytosanitaires

L’article 74 de la loi Egalim interdit les rabais, remises, ristournes sur les produits phytosanitaires. Coopératives et négoces cherchent l’équilibre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J-C Gutner

Depuis le 1er janvier, les rabais, remises, ristournes (3R) sur les produits phytopharmaceutiques et les produits biocides sont interdits. Comme l’avait promis Emmanuel Macron lors de sa campagne électorale, l’article 74 de la loi Egalim impose un tarif unique pour un même produit. Les gestes commerciaux accordés contre enlèvement des produits au dépôt, selon les quantités commandées ou pour anticipation des commandes dans le cadre des mortes-saisons notamment, sont aujourd’hui proscrits. « Cette obligation va mettre en tension les prestations de services jusqu’alors intégrées au prix du produit », regrette François Gibon, directeur du Négoce Agricole Centre-Atlantique (Naca).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui