La Vienne Rurale 07 octobre 2018 à 12h00 | Par Guillaume de Werbier

La basilique de Marçay se livre

Laissée pendant de nombreuses années sans entretien, la basilique de Marçay renaît grâce à l’enthousiasme et au travail acharné de son propriétaire Jean-Denis Touzot. Il souhaite maintenant que ce joyau du patrimoine local soit davantage connu du public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume de Werbier

On a du mal à croire qu’il y a quelques années encore la basilique Saint Benoît-Joseph Labre de Marçay était complètement à l’abandon. « Il faut l’imaginer avec un arbre qui poussait à l’intérieur, le lierre qui recouvrait tout, une carcasse de voiture au milieu, des gravats », se souvient la maire de la commune, Sandra Girard. L’édifice religieux, de style néo-gothique, fondé en 1884 par l’Abbé Joanneau et par les architectes Jean-Baptiste Perlat et Alcide Boutaud, avait perdu de sa superbe depuis sa désacralisation au début des années 1960. « Elle a été un lieu de culte jusqu’en 1962. On y célébrait des mariages, des communions. » Jean-Denis Touzot, propriétaire de la basilique depuis 2012, est intarissable sur l’histoire du bâtiment qu’il a entrepris de restaurer.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui