La Vienne Rurale 17 février 2018 à 08h00 | Par Guillaume de Werbier

La lutte s’organise face à l’émergence de la mouche Wohlfahrtia

La mouche Wohlfahrtia, habituellement observée en altitude, sévit maintenant aussi en plaine dans des départements comme la Vienne et la Charente. Elle s’attaque aux élevages ovins, mais également les bovins, et s’étend de manière inquiétante. Le GDS 86 prend les choses en main.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume de Werbier

Wohlfahrtia magnifica. Le nom latin de cette mouche ne donne pas à penser qu’elle est en fait responsable de dégâts graves dans les cheptels. Les éleveurs d’une zone couvrant une partie des départements de la Charente, de la Vienne, et de la Haute-Vienne, font face à des problèmes de myiases à Wohlfahrtia magnifica. Dans le cadre d’un comité de pilotage « Myiases», 6 essais « Traitement » et 3 essais « Prévention ont été mis en place l’été dernier par le pôle Santé animale de l’Alliance pastorale, signalait Pascal Robichon, président du GDS de la Vienne, en assemblée générale la semaine dernière.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui