La Vienne Rurale 30 juillet 2018 à 12h00 | Par Guillaume de Werbier

Luck Martin pose ses peignes et ciseaux aux Usines Nouvelles

Luck Martin vient de s’installer comme coiffeur aux Usines Nouvelles de Ligugé. Il est le premier en France à créer un salon de coiffure-barbier au cœur d’un tiers-lieu, et en profite du même coup pour décoiffer un peu l’image traditionnelle du métier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume de Werbier

Ce n’est rien de dire que les tiers-lieu se caractérisent souvent par leur esprit d’ouverture. À l’image de la philosophie portée par les Usines Nouvelles à Ligugé, ils peuvent abriter aussi bien des entrepreneurs, des artistes, des bricoleurs, des étudiants, des artisans… qui ont besoin d’équipements, d’outils, d’espace de travail, pour que le concept qu’ils ont en tête se concrétise.Au Fablab situé sur l’ancienne friche industrielle de la filature de Ligugé, le partage de connaissances est le maître mot. Mais la structure veut aussi favoriser l’installation de nouvelles activités.C’est ainsi qu’au beau milieu des outils de fabrication numériques, d’une brasserie, d’ébénistes, de lieux dédiés à l’innovation, et d’espaces de co-working, Luck Martin a ouvert en avril dernier, lors des Journées européennes des Métiers d’Art, son salon de coiffure « Urban Jungle ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,