La Vienne Rurale 17 novembre 2018 à 12h00 | Par Elisabeth Hersand

Ovin : le 1er opérateur français souffle ses 40 bougies au Vigeant

Avec 10 000 tonnes de viande ovine traitées par an, le niveau d’activité de l’abattoir Sodem-Covimo est presque à son maximum. À 40 ans, l’outil coopératif mise sur la qualité des animaux qu’il traite.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

"Je venais tout juste de m’installer » se souvient Hervé de Monvallier. L’éleveur ovin, aujourd’hui président de la Sodem-Covimo explique que c’est pour prendre la main sur la commercialisation des produits ovins que les éleveurs ont créé l’abattoir en 1978. « L’entrée des moutons anglais dans le marché avait été un gros choc ». Hervé de Monvallier précise que Poitou Ovin s’est alors rapproché d’une coopérative de Limoges et d’un chevillard charentais pour créer la Société des éleveurs de moutons Poitou-Limousin (Sodem). À l’époque, l’objectif était de passer 4 000 tonnes dans l’outil coopératif, alors que le cheptel de la Vienne était de 500 000 brebis.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui