La Vienne Rurale 21 juin 2019 à 13h00 | Par Elisabeth Hersand

Tiers-lieux: un outil de développement des territoires ruraux

Avec 21 tiers-lieux, la Vienne n’est pas très «équipée» en la matière.Mais le département compte plusieurs projets et une journée, à l’initiative du Conseil départemental, de l’association des maires de la Vienne et du Centre national de la fonction publique territoriale a permis de souligner l’intérêt de ces structures, notamment pour le dynamisme en monde rural

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Ils sont difficiles à définir. Apparus il y a une douzaine d’années, les tiers-lieux sont un «troisième lieu»*, entre le domicile et le travail. «C’est ni le domicile, ni le travail, mais un lieu qui a la convivialité de la maison, et les outils du travail» résume Rachel Wass-Nocquet, juriste à l’association des maires de la Vienne. Concrètement, c’est toujours un projet collaboratif, qui permet la création d’un lieu qui peut être un espace de travail partagé (coworking), un espace de création (fablab), ou un atelier partagé, et le tout dans n’importe quel secteur d’activités. Création artistique, maraîchage, artisanat, bricolage, diffusion culturelle, jeux vidéos... il en existe dans tous les domaines.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui