La Vienne Rurale 23 juin 2018 à 12h00 | Par Elisabeth Hersand

« Trop d’énarques, et pas assez de bottes...»

Pour une première assemblée générale de l’association des maires en tant que président, Alain Pichon ne s’attendait pas à ce que ça « brasse » autant… Sur les 274 communes de la Vienne, 155 voient en effet leur dotation globale de fonctionnement largement diminuée…

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

"C’était la dernière taxe sur laquelle les maires pouvaient un peu intervenir… » regrette Alain Pichon. Le maire d’Antran, qui est également président de l’association des maires depuis cette année, a l’impression que les élus deviennent « des fonctionnaires, sans aucun pouvoir… ». Dans le département, 155 communes ont vu leur DGF diminuer. Certaines voient une légère augmentation, mais au final, la perte nette pour la Vienne est de 588 000 €. Avec des pertes particulièrement importantes, comme pour Lencloître, qui perd 96 000 €. «Pourtant, quelques jours avant, Emmanuel Macron avait annoncé qu’aucune commune rurale ne subirait de perte...» s’étonne Alain Pichon.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui