La Vienne Rurale 05 janvier 2019 à 11h00 | Par Elisabeth Hersand

Ukraine et Russie font la pluie et le beau temps

À l’issue de l’assemblée générale de COC, deux interventions ont permis de regarder du côté du marché de la Mer Noire, qui fait si peur aux producteurs de blé…

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Elisabeth Hersand

Les Russes n’attendent pas l’Europe... Ce qu’ils veulent, c’est nourrir le monde» lance Pierre Begoc. Le directeur international d’Agritel est un fin connaisseur du secteur de le Mer Noire, et rappelle  que le pays «a une vraie ambition agricole. Sa position est centrale dans l’échiquier du grain, à la fois pour l’Europe,   l’Afrique centrale et l’Asie.» Une agriculture qui se fait sur plus de 120 millions d’hectares, et avec des exploitations professionnelles de taille assez peu courante en France: plus de 2000 ha.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui