La Vienne Rurale 08 mars 2019 à 19h00 | Par Guillaume de Werbier

Une réorientation réussie grâce à l'apprentissage

Margaux David se destinait initialement à une carrière de technico-commerciale. Mais au cours de ses études, elle décide de se réorienter, grâce à l'apprentissage, vers un BTS Bâtiment, suivi au Campus des métiers de Saint-Benoît. Elle est aujourd'hui à la tête d'une entreprise de maçonnerie avec son compagnon, à Adriers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume de Werbier

Bac général scientifique en poche en 2015, la Charentaise   Margaux David s'inscrit pour un DUT Technique de commercialisation à Angoulême. «Je pensais que le métier de technico-commercial était pour moi». Mais, au fil des heures de cours, il s'avère finalement  que ce n'est pas le cas. Margaux décide alors de creuser du côté des filières du bâtiment. «Ça m'a toujours intéressée, sans que je pense à en faire mon métier.» Elle cherche tout particulièrement une formation qui allierait théorie et pratique sur le terrain. Elle est séduite en découvrant le BTS Bâtiment par apprentissage, proposé au CFA de la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Vienne, et l’emmenant vers la profession de conductrice de travaux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vienne Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui